Version Française
Version Espagnole
Version Anglaise
 Urbanisme et environnement
Assainissement - Assainissement collectif



QU’EST-CE QUE L’ASSAINISSEMENT COLLECTIF ?


L’assainissement consiste en la collecte, le transport et le traitement des eaux usées dans un soucis de préservation de l’environnement et de protection de la ressource en eau.


Concernant l’assainissement de votre habitation, deux configurations sont possibles :

  • Si un réseau d’assainissement collectif raccordé à une station de traitement des eaux usées est présent au droit de votre habitation, vous devez vous raccorder aux réseaux existants,

  • Dans le cas contraire, vous devez mettre en place un dispositif d’assainissement non collectif (ANC), aussi appelé système autonome d’assainissement, qui traitera directement les eaux usées sur votre parcelle.


Sur le territoire communal, deux systèmes d’assainissement collectif coexistent :

  • Du réseau en système « unitaire » où la même canalisation collecte les deux types d’effluents,

  • Du réseau en système dit « séparatif » où il y a une canalisation pour les eaux usées et une canalisation pour les eaux pluviales.


Source : Communauté de communes du Val de l'Aisne



Pour connaître la configuration de votre habitation, prenez-contact avec le syndicat mixte "SIVAT".





ADRESSE ET ACCUEIL DU PUBLIC 

 

Pour contacter le SIVAT :

  • Adresse de visite : 3 rue Bradford à Aussillon

  • Téléphone : 05.63.98.55.08

  • Par email : reseau@sivat.fr


L’accueil du public se fait sans rendez-vous les matins de 9h à 12h et sur rendez-vous les après-midi de 13h30 à 17h30.


 

ME RACCORDER AU RESEAU PUBLIC D’ASSAINISSEMENT


  • Dans quel cas créer un branchement ?

    • Cas 1 : vous construisez une maison neuve et vous devez vous raccorder au réseau de collecte des eaux usées,

    • Cas 2 : Votre maison existante dispose déjà d’un raccordement mais celui-ci n’est pas conforme : vous devez en réaliser un nouveau dans le cadre d’une mise en conformité,

    • Cas 3 : Votre maison existante n’est pas encore connectée au réseau collectif : vous devez réaliser un branchement dans le cadre d’une mise en conformité.

 

  • Le raccordement au réseau est-il obligatoire ?

    • Tous les immeubles existants doivent obligatoirement être raccordés à un réseau de collecte des eaux usées dans un délai de deux ans à compter de la date de mise en service de ce réseau,

    • Les immeubles édifiés après la date de mise en service du réseau de collecte situé, au droit de leur parcelle, doivent être raccordés avant la mise en service des canalisations intérieures (article L1331-1 du Code de la Santé Publique).


  • Qui est concerné ?

    • Les propriétaires et les locataires d’habitations situées en bordure de voie publique pourvues d’un réseau d’évacuation des eaux usées, ou qui y ont accès par une voie privée ou par une servitude de passage.


  • Qui réalise les travaux de raccordement ?

La boîte de branchement présente sur domaine public définit la limite entre le réseau public et le réseau privé comme illustré sur le schéma ci-dessous :



Source: EPT Paris Est Marne & Bois




Dans le cadre de travaux de raccordement d’une habitation, les travaux sont réalisés par :

    • Dans le domaine public (jusque et y compris la boite de branchement) : le SIVAT

    • Dans le domaine privé : le propriétaire.


  • Qui paie les travaux de raccordement ?

    • Pour la partie située en domaine privé : toujours le propriétaire,

    • Pour la partie située en domaine public (jusque et y compris la boîte de branchement) :

      • Lorsque les branchements sont refaits dans le cadre de travaux de réhabilitation du réseau d’assainissement collectif existant, ou lorsque la commune entreprend des travaux d’extension du réseau d’assainissement, la partie en domaine public est prise en charge par la mairie,

      • Dans tous les autres cas et notamment les cas 1, 2 et 3 exposés ci-dessus, les frais de réhabilitation du branchement sont exclusivement à la charge du propriétaire.


  • Quelle est la démarche à suivre ?

    1. Faire une demande :

    • Procurez-vous un Formulaire de demande de raccordement auprès du SIVAT ou téléchargez-le,

    • Retournez la demande dument complétée au SIVAT, au minimum 2 mois avant la date souhaitée du raccordement.

    1. Fourniture d’un devis :

    • Après réception de la demande complétée, le SIVAT établira le devis des travaux de raccordement après une visite sur site,

    • Ce document sera envoyé au propriétaire pour acceptation accompagné des modalités de paiement et d’une copie du Règlement de service,

    1. Acceptation du devis

    • Le propriétaire retournera le devis signé avec la mention « Bon pour accord » au SIVAT pour acceptation des travaux,

    • La signature du devis comporte acceptation des dispositions du règlement de service et marque l’origine de la convention de déversement.

    1. Mise en œuvre

    • Le SIVAT communiquera au propriétaire la date de réalisation du branchement.


 
 

VERIFIER LA CONFORMITE DE MON RACCORDEMENT AU RESEAU COLLECTIF DANS LE CADRE D’UNE VENTE

 

A l’occasion de toute cession partielle ou totale d’un immeuble raccordable ou raccordé au réseau, une visite de contrôle des installations intérieures et de la conformité du branchement pourra être réalisée, sur demande du notaire et à la charge du demandeur, par le SIVAT.


Le tarif de la prestation a été fixé par délibération du Comité Syndical en date du 10 mars 2020 et il est de 90,00 € H.T.


La démarche à suivre :


Remarque importante : le SIVAT ne pourra pas garantir un rendez-vous dans les temps pour toute demande faite moins de 2 semaines avant la date de signature de l’acte notarié.


    • A réception de la demande, un agent du SIVAT prendra rendez-vous avec la personne mentionnée sur le document,

    • La visite sur site donnera lieu à un compte-rendu qui pourra être joint à l’acte de cession.


 
 

REDEVANCE D’ASSAINISSEMENT COLLECTIF




  • Comprendre ma facture

Si vous êtes raccordé au réseau public d’assainissement, la redevance assainissement apparaîtra sur votre facture émise par le SIVAT.

Cette redevance rémunère le service de collecte, transport et traitement des eaux usées de chaque usager raccordé au réseau public d’assainissement. Cette redevance est payable par chaque abonné du SIVAT.


Cette redevance apparait sous deux lignes :

    • Une part fixe d’abonnement,

    • Une part variable proportionnelle au volume d’eau consommé et rejeté.


  • Tarifs en vigueur depuis le 1er janvier 2020


Tarifs *

en € H.T.

Part fixe (abonnement)

14,00 €/an

Part variable

1,35 €/m3

*Délibération du Comité Syndical n°2020-17 en date du 10 mars 2020






Participation au Financement de l’Assainissement Collectif (PFAC)


La PFAC (Participation au Financement de l’Assainissement Collectif) remplace depuis le 1er juillet 2012 la PRE (Participation de Raccordement à l’égout), taxe d’urbanisme demandée jusqu’alors lors du raccordement d’une nouvelle construction au réseau public d’eaux usées.


La PFAC est due par le propriétaire de l’immeuble raccordé. Elle est exigible à compter de la date du raccordement effectif au réseau public de l’immeuble ou de la partie réaménagée de l’immeuble dès lors que celui-ci génère des eaux usées supplémentaires.


Les redevables de la PFAC sont non seulement :

    • Les propriétaires des immeubles édifiés postérieurement à la mise en service du réseau public d’assainissement,

    • Les propriétaires des immeubles existants ayant réalisé des travaux induisant des eaux usées supplémentaires,

Mais aussi :

    • Les propriétaires d’immeubles existants avant la construction ou l’extension du réseau de collecte des eaux usées.



Frais de branchement



Les frais de branchement ou de participation aux travaux de raccordement sont demandés en contrepartie de la réalisation des travaux de raccordement au réseau d’assainissement.

Il existe deux types de situation rencontrées lors de la réalisation de travaux de branchement des immeubles au réseau public d’assainissement :

  1. Soit l’immeuble est édifié postérieurement à la réalisation du réseau public d’assainissement,

  2. Soit l’immeuble est édifié préalablement à la réalisation du réseau public.


Dans les deux cas :

    • Le branchement au réseau public d’assainissement est obligatoire,

    • Le branchement doit être réalisé selon les prescriptions techniques du règlement d’assainissement,

    • Les frais de branchements de l’immeuble sur le collecteur public (réseau d’eaux usées et/ou réseaux d’eaux pluviales) sont à la charge exclusive du propriétaire (article L.1331-2 du Code de la Santé Publique) et sont destinés à couvrir les frais d’investissements du service assainissement.

  • Lorsque les branchements sont refaits dans le cadre de travaux de réhabilitation d’un réseau d’assainissement collectif existant, ou lorsqu’ils interviennent dans le cadre de travaux d’extension de réseau engagés par le SIVAT, et seulement dans ces cas-là, la partie du branchement située en domaine public est prise en charge par la mairie.

Les frais de branchements de l’immeuble viennent s’ajouter au versement obligatoire de la PFAC (Participation pour le Financement de l’Assainissement Collectif) et sont payables au moment du raccordement effectif.


Lorsque le SIVAT réalise des réseaux d’assainissement ou lorsque ces réseaux existent déjà, il exécute d’office ou sur demande les travaux de branchements sous domaine public constitué par :

    • Le dispositif permettant le raccordement au réseau public,

    • La canalisation de branchement située sous le domaine public,

    • Le regard placé sous le domaine public, le plus près possible de la limite de propriété et la partie de canalisation jusqu’en limite stricte du domaine privé.


Coût d’un branchement

Dans le cas où les frais de raccordement d’un immeuble au réseau collectif d’assainissement incombent au propriétaire de l’immeuble (Cas 1, 2 ou 3 ci-dessus), les travaux de raccordement sur domaine public (jusque et y compris la boîte de branchement) seront dans tous les cas réalisés par un prestataire mandaté par le SIVAT. C’est la commune qui assurera la maîtrise d’ouvrage et la maîtrise d’œuvre des travaux.

A réception du Formulaire de demande de raccordement, le SIVAT organisera une visite sur site puis fera parvenir au demandeur une proposition de travaux au coût réel selon devis de l’entreprise mandatée.


Pour information :

Pour un raccordement dit « standard » (diamètre de 125 ml, longueur de 6 mètres et profondeur inférieure à 2 mètres), le coût moyen d’un branchement s’élève à environ 1500€ H.T.




 

DOCUMENTS UTILES




  • Règlement de service du Service Public de l’Assainissement Collectif

Règlement en vigueur au 1er avril 2020


  • Raccordement au réseau public d’assainissement

Toutes les informations pour la mise en œuvre d’un raccordement au réseau public d’assainissement (prescriptions techniques, procédure, coûts) :

Formulaire de demande de raccordement


  •  Dans le cadre de la vente d’un bien immobilier

Formulaire de demande d’un rendez-vous pour le contrôle de raccordement à l’assainissement collectif :

Demande de contrôle du raccordement au réseau de collecte des Eaux Usées dans le cadre d’une vente

  

  • Frais et montant des redevances

Montant de la redevance d’assainissement :

Délibération tarif redevance assainissement


  • Montant de la PFAC (Participation pour le Financement de l’Assainissement Collectif) :

Délibération tarif PFAC

 

 
 

 FOIRE AUX QUESTIONS


  •  Comment puis-je savoir si j’ai accès au tout à l’égout ou si je dois construire un assainissement non collectif ?

Les obligations des usagers en termes d’assainissement sont définies par le « zonage d’assainissement », un document annexé au Plan Local d’Urbanisme (PLU) de la ville.

Vous pouvez vous rapprocher du SIVAT ou des agents du service de l’urbanisme qui pourront vous indiquer votre situation.

 

  • Suis-je obligé de me raccorder au réseau d’assainissement collectif alors que j’ai une fosse septique qui fonctionne très bien ?

Oui. Conformément à l’article L1331-1 du Code de la Santé Publique, le raccordement des immeubles aux réseaux publics de collecte à laquelle ces immeubles ont accès soit directement, soit par l’intermédiaire de voies privées ou de servitudes de passage est obligatoire.

De plus, et ce dès l’établissement du branchement, les fosses et autres installations de même nature doivent être mises hors état de nuire ou de créer des nuisances à venir, par les soins et aux frais du propriétaire.

Il est rappelé que :

    • Une fosse septique seule n’est pas un moyen suffisant pour traiter les eaux usées,

    • Le rejet direct des eaux usées dans le milieu naturel, ou leur rejet en sortie de fosse toutes eaux ou fosse septique, est interdit,

    • Le rejet d’eaux usées, même traitées, est interdit dans un puisard, puits perdu, puits désaffecté, cavité naturelle ou superficielle profonde.


  • Pourquoi l’assainissement est-il payant ?

Les règles de comptabilité imposent que le budget du SIVAT s’équilibre en dépenses et en recettes. Ainsi, l’entretien et le fonctionnement des installations (frais de personnel, énergie, produits de traitement pour la station d’épuration, …), le remboursement des emprunts permettant de réaliser ces différents projets, les amortissements des investissements, sont autant de dépenses qui nécessitent d’être équilibrées par des recettes.

La principale recette est la redevance assainissement. Elle permet d’équilibrer les dépenses liées aux activités de collecte, transport et traitement des eaux usées.

Elle est facturée à tous les usagers raccordées et raccordables, en contrepartie du service rendu.


  • Est-ce que le diagnostic de raccordement au réseau d’assainissement est obligatoire dans le cadre d’une vente ?

Non, ce diagnostic n’est pas obligatoire, mais il est fréquemment demandé par les acheteurs potentiels et de fait généralement exigé par les notaires dans le cadre d’une vente. Pour obtenir un certificat de diagnostic de raccordement au réseau, il vous suffit de déposer une demande auprès du SIVAT.

A noter : dans les zones non-desservies par le réseau collectif d’assainissement, et dans le cadre d’une vente, il est en revanche obligatoire de fournir avec l’acte de cession un certificat d’assainissement non-collectif. Vous pouvez vous rapprocher du SPANC EAUX CASTRES BURLATS.

 

  

 

Actualités
puce A la Une

3ème Trail de la Passerelle
Le 3 octobre 2021
3ème Trail de la Passerelle

Le 3 octobre 2021

Prévu le 3 octobre prochain, le 3e trail intercommunal de la Passerelle sera abondé d’un parcours, en plus de l’Aussillon (12 km) et du Mazamet (27 km). Le « Montagnès », d’une longueur de 20 km, passera par le lac et rajoutera 400 participants aux 800 du précédent événement.

Malgré le contexte, les deux municipalités préparent activement la troisième édition du Trail de La Passerelle.

Forts d’un succès sur les deux précédentes manifestations, Aussillon et Mazamet ont donc reconduit l’épreuve sportive qui se déroulera le premier dimanche d’octobre, si les conditions sanitaires le permettent.

Pour le coup, les organisateurs – s’ils ont conservé le sens des parcours (départ Aussillon, arrivée Mazamet) et quasiment les mêmes circuits sur les hauteurs de l’agglomération – ont apporté quelques innovations pour renforcer son attractivité.

La plus importante est l’introduction d’un troisième parcours, en plus de l’Aussillon (12 km) et du Mazamet (27 km).
Le « Montagnès » devrait être long de 20 kilomètres et comporter 1000 mètres de dénivelé positif. Comme son nom l’indique, il passera par le lac qui est un des atouts touristiques de la Montagne Noire.

Cette troisième course devrait attirer de nouveaux participants, dont le nombre maximal a été fixé à 400, portant le total des trailers à 1200. Ce qui en fera un événement majeur de la discipline dans la région.

Quelques aménagements ont également été apportés pour répondre aux attentes et aux remarques, comme la suppression de « la corde ». De même, une limite horaire (5 km/h) sera fixée pour les participants au Mazamet.

Enfin, un engagement « corpo » sera proposé aux entreprises, avec un classement à la clé par binôme.

Les prochains mois seront consacrés à peaufiner l’organisation du trail, dont l’engouement va crescendo au fil des ans.

- Covid-19 : en cas d’annulation de l'événement, les frais d'inscription seront intégralement remboursés.
- Ouverture des inscriptions courant 2ème trimestre 2021. 
 


Prévu le 3 octobre prochain, le 3e trail (...)
LES FLORIALES DE RETOUR
LES 24 ET 25 AVRIL
LES FLORIALES DE RETOUR

LES 24 ET 25 AVRIL

Rendez-vous incontournable du printemps, les Floriales seront de retour les 24 et 25 avril, sous réserve que les conditions sanitaires le permettent.

Les jardiniers amateurs pourront venir dénicher tout au long du week-end plantes, légumes, fleurs et même décoration de jardins proposés par les exposants professionnels du marché aux plantes et fleurs.

Un moment d’échanges entre tous les passionnés de jardin et de nature, amateurs ou professionnels mais aussi un grand bol d’air frais, de couleurs et de beauté très plébiscité.

Professionnels : vous souhaitez participer à la manifestation et réserver un emplacement ?

La Ville de Mazamet recherche encore quelques exposants pour le marché aux plantes et le marché artisanal et gourmand.

Télèchargez le bulletin d'inscription



Rendez-vous incontournable du printemps, les Floriales (...)
Conseil Municipal Conseil Municipal
Mercredi 10 mars
Conseil Municipal

Conseil Municipal Mercredi 10 mars

Le Conseil Municipal de Mazamet se réunira le mercredi 10 mars à 18h30 au Palais des Congrès.




Le Conseil Municipal de Mazamet se réunira (...)
Déploiement de la fibre Déploiement de la fibre
dans la commune
Déploiement de la fibre

Déploiement de la fibre dans la commune

Aujourd’hui, 63% des logements (4512 logements) sont d’ores et déjà éligibles et peuvent souscrire une offre fibre.

Les travaux de déploiement de ce nouveau réseau vont se poursuivre progressivement pour que la totalité des 6 500 logements de la commune puisse bénéficier de la fibre, hameaux et écarts compris.

 



Les bénéfices de la fibre à 1 Gbit/s

Technologie ultra moderne, la fibre propose les débits les plus élevés du marché, permettant de répondre à l’explosion des usages, aux services toujours plus innovants et à la convergence des contenus. Pour les utilisateurs, c’est la possibilité d’accéder aux services Internet Très Haut Débit, téléphone et télévision en haute qualité, dans des conditions de fonctionnement optimales. Les temps de chargements se réduisent considérablement. Ainsi, les clients éligibles à la fibre peuvent échanger et partager des fichiers volumineux presque instantanément.

Ils profitent également d’une qualité d’image excellente (qualité HD, 4K) pour plusieurs écrans du foyer et bénéficient de l’ensemble de leurs services simultanément, sans perte de qualité pour l’un d’eux.

 

A titre d'exemple, la durée de téléchargement d'un film de 700 Mo passe de 5 minutes en ADSL à 7 secondes avec la fibre à 1Gbit/s.

De la même façon, une saison de série (10 épisodes, soit 5 000 Mo) se télécharge en 50 secondes avec la fibre à 1Gbit/s contre 45 minutes avec l'ADSL.

 

Comment vérifier l’éligibilité de son foyer ?

Les personnes résidant en logement collectif doivent se rapprocher de leur copropriété, syndic ou bailleur afin de s’assurer qu’une convention d’immeuble a été signée, permettant à SFR FTTH de réaliser les travaux au niveau de chaque étage. Sans cette convention, les appartements ne peuvent pas être rendus éligibles.

La meilleure solution consiste à s’inscrire sur le site dédié de son fournisseur d’accès internet. A l’approche de la commercialisation de la fibre pour votre logement, vous serez ainsi automatiquement recontactés.

Pour pouvoir être raccordé, le numéro de votre logement doit être bien visible à l’entrée de celui-ci.


Comment équiper son logement en fibre optique ?

Quel que soit le type de logement, chacun peut équiper son foyer en fibre optique.

  • En habitat collectif (copropriété ou bailleur), une convention d’opérateur d’immeuble doit être signée avec SFR FTTH pour autoriser l’installation de la fibre optique dans les parties communes. Cet équipement des parties communes de l’immeuble est réalisé aux frais exclusifs de l’opérateur, cela ne coûte rien aux habitants. Le raccordement final de chaque logement se réalise ensuite, à la prise d’abonnement auprès de l’opérateur commercial (FAI).
 
  • En maison individuelle, la convention d’opérateur d’immeuble n’est pas requise : le raccordement du pavillon est réalisé après abonnement, à partir d’un boîtier situé dans la rue (généralement dans une chambre en voirie ou sur un poteau) et destiné à desservir un ou plusieurs pavillons. En principe, le pavillon est raccordé techniquement selon le même mode que le réseau téléphonique (soit souterrain, soit aérien). Généralement, les opérateurs commerciaux ne facturent pas de frais de mise en service sauf si des travaux particuliers d’aménagement sur la propriété privée s’avèrent nécessaires pour ce raccordement (par exemple l’installation d’un fourreau dans le jardin), ceux-ci sont à la charge du propriétaire.
 
  • Pour les pavillons, chaque propriétaire doit veiller à vérifier sur son terrain privé s'il dispose d'une infrastructure fourreaux ou poteaux accessible. Le cas échéant il doit faire réaliser des travaux, à sa charge, pour préparer l’arrivée de la fibre.

 

En résumé :

 

-  L’Opérateur d’infrastructure SFR FTTH construit le réseau fibre jusqu’aux points de proximité des logements, en restant sur le domaine public.

-  L’Opérateur Commercial (FAI) retenu par l’abonné installe le câble et la box sur le domaine privé et raccorde la fibre à l’équipement du réseau public.

-  Le particulier se charge de mettre à disposition de son opérateur une infrastructure fourreau ou poteau accessible et exploitable.



Aujourd’hui, 63% des logements (4512 logements) sont (...)
Mazamet, un des 100 Plus Beaux Détours de France
Mazamet, ville bien gérée
Mazamet ville fleurie
Suivez-nous sur Facebook
Accéder à l'E-administration