Version Française
Version Espagnole
Version Anglaise
 Culture et divertissements
Tourisme - La passerelle
Avec la passerelle, Mazamet change de dimension touristique







 

C’est un projet d’envergure, qui va doter Mazamet d’un remarquable atout touristique. La passerelle, chemin aérien de 140 m de long, traversera les gorges de l’Arnette à 70 m de haut, offrant une vue exceptionnelle sur la vallée. Elle reliera le village d’Hautpoul aux vestiges de l’église Saint Sauveur, et permettra aux promeneurs de cheminer à pied depuis le centre ville jusqu’au village médiéval.


 

Le tourisme, levier de reconversion économique

En proposant une traversée vertigineuse, la passerelle constituera un produit touristique en elle-même. Elle sera surtout la pierre angulaire d’un projet global, qui vise à booster l’attractivité et renforcer le développement touristique et économique de la ville. L’objectif est de mettre en valeur et en lumière ce qui fait la spécificité mazamétaine : d’une part, une dimension historique forte, du catharisme jusqu’à l’épopée industrielle du délainage. D’autre part, un potentiel exceptionnel en matière de tourisme vert, encore peu exploité, mais qui mérite d’être valorisé.

Inscrite à la fois dans un positionnement « sport-nature » et dans une démarche de valorisation culturelle, la passerelle ouvre une voie nouvelle de développement.

 


 

Transparence et légèreté

C’est un fil d’Ariane, solide et élégant, qui va traverser la vallée à 70 m de haut. Construite en acier galvanisé, large de 1,20m, longue de 140m, la passerelle est conçue pour s’intégrer harmonieusement au paysage.






 

Respect de l’environnement et du patrimoine

L’essentiel de la mise en place se faisant par héliportage, le chantier n’aura pas d’impact sur l’environnement. Ni à Hautpoul, ni à Saint-Sauveur, où la passerelle n’empiètera pas sur le site de fouilles archéologiques.

 



Le bonheur des randonneurs

Accessible par l’ancienne voie romaine qui mène à Saint-Sauveur, la passerelle démultiplie les possibilités de balades. Elle assure la continuité entre les vallées du Tarn et de l’Aude, traversées par de nombreux chemins de grande randonnée.

 



Accessible à tous


Les marcheurs pourront rejoindre la passerelle à partir du centre-ville en passant par la rue du Théron, le faubourg du Gua et le chemin de la Jamarié. Il sera aussi possible d'y accéder plus rapidement en utilisant les deux nouveaux parkings qui vont être créés : l'un au 93 rue de la Resse sur l'emplacement de l'ancienne friche industrielle, l'autre au Moulin de l'Oule sur la route des usines.





Budget maîtrisé

La passerelle va être réalisée sans hausse d'impôt, et sans impact sur le budget de fonctionnement de la Ville. Projet d’intérêt régional, la passerelle bénéficie d’un accompagnement important. Elle recueille les subventions de l’Etat (100 000 €), du Département (116 400 €), de la Région Occitanie (116 400 €), de la Communauté d’agglomération Castres-Mazamet (116 400 €). Sur un coût global de 582 000 €, le montant à la charge de la ville est seulement de 132 684 €. Pour donner un ordre de grandeur, c’est  équivalent au prix de la construction de 3 ralentisseurs…

 


 

 

Actualités
puce A la Une

Soirée basque Soirée basque
Samedi 21 avril
Soirée basque

Soirée basque Samedi 21 avril

Le samedi 21 avril à partir de 18h à la Halle, le Festi Club de l'USAM XV vous fera déguster vins , charcuteries, fromages et coquillages.

Animation basque et tombola (tirage à 21h30).

Entrée gratuite.



Le samedi 21 avril à partir de 18h à la (...)
Parcours du coeur Parcours du coeur
Samedi 28 avril
Parcours du coeur

Parcours du coeur Samedi 28 avril

Le club Cœur et Santé de Mazamet organise son traditionnel parcours du Cœur le samedi 28 avril, à la maison des associations.


Destinée au grand public, cette manifestation rassemble une marche, de la gym douce, l'ouverture de la salle de sports de l’association, une conférence sur les risques cardiovasculaires (Dr Mariné) une autre sur la diététique, des exercices sur les gestes qui sauvent (Croix rouge) et diverses animations.



Le club Cœur et Santé de Mazamet organise son (...)
La face cachée du Jouet La face cachée du Jouet
7 avril - 4 novembre 2018
La face cachée du Jouet

La face cachée du Jouet 7 avril - 4 novembre 2018

La Maison du Bois et du Jouet, qui célèbre cette année ses 20 ans, propose une nouvelle exposition "La Face cachée du Jouet" : il s'agit de montrer des jeux et jouets qui n'ont rien de spécial quand on les regarde mais qui cachent d'étranges surprises !
Un train qui se transforme en jouets pour la plage ou un innocent petit clown qui est capable de ramasser son chapeau vous attendent : la visite est agrémentée d'un livret-jeu "Avez-vous le sens du détail ?" et d'une vidéo mettant en scène ces jeux surprenants.

Une exposition réalisée dans le cadre de "Patrimoine au-delà des façades" de la conservation des musées départementaux du Tarn.
http://maisonboisjouet.eklablog.com/la-face-cachee-du-jouet-p1344226

 

Parallèlement, les traditionnels ateliers de fabrication seront ouverts du 9 avril au 12 mai (sauf dimanches et jours fériés) pour les enfants de 3 à 14 ans.
Plus d'informations sur http://maisonboisjouet.eklablog.com/ateliers-enfants-c24420217

 




La Maison du Bois et du Jouet, qui célèbre (...)
Une mobilisation collective en faveur du réseau autoroutier Une mobilisation collective en faveur du réseau autoroutier
Castres - Mazamet / Toulouse
Une mobilisation collective en faveur du réseau autoroutier

Une mobilisation collective en faveur du réseau autoroutier Castres - Mazamet / Toulouse

Les élus et acteurs locaux du territoire se sont réunis hier à la communauté de communes Sor et Agout pour rappeler avec force et détermination leur mobilisation en faveur du projet autoroutier Castres-Mazamet Toulouse.

Une mobilisation collective pour réaffirmer leurs engagements communs et rester vigilants quant à la réalisation de ce projet dans les délais les plus courts.

Le rapport DURON chargé de proposer les différents scenarii d’investissement dans les transports pour les 20 prochaines années rendu le 1er février à la Ministre des Transports préconise 3 scenarii pour la réalisation de l’autoroute.

Il confirme ce que défendent les acteurs locaux depuis toujours : « l’impérieuse nécessité de relier Castres Mazamet-Toulouse ».

Question délai, ce rapport préconise 3 scenarii pour la réalisation de l’autoroute :

-        un engagement des travaux sur la période 2023-2027 pour le scenario 1

-        sur la période 2018-2022 pour les scenarii 2 et 3

« Cette infrastructure est un dossier prioritaire pour notre département. Nous ne pouvons plus accepter d’être le dernier bassin de vie de 100 000 habitants à ne pas être relié au réseau autoroutier et souhaitons que soit retenu le scenario 2 ou 3 », affirment les acteurs locaux.

Rappelons que L’Etat s’est engagé pour moitié à prendre en charge la subvention d’équilibre estimée à 230 M d’€ soit 115 M d’€, la Région Occitanie pour 59,5 M d’€, le Département du Tarn à hauteur de 31 M d’€ et la Communauté d’Agglomération Castres-Mazamet pour 20 M d’€.



Les élus et acteurs locaux du territoire se (...)
Mazamet, un des 100 Plus Beaux Détours de France
Mazamet, ville bien gérée
Mazamet ville fleurie
Suivez-nous sur Facebook
Accéder à l'E-administration